Séminaires

Séminaires du Groupe d’archivistes de la région de Montréal (GARM) 2001-2011

2011

Les archives de l’intimité : des journaux intimes aux blogues

Les 22 et 23 février 2011 à l’Université Concordia

À l’occasion de son séminaire 2011, le GARM souhaite jeter un regard critique sur les archives de la vie privée, tant sous sa forme traditionnelle – les journaux intimes, la correspondance personnelle – qu’actuelle – les blogues et les réseaux sociaux. La problématique que nous allons aborder repose sur le postulat que, pour une grande partie d’entre eux, les blogues d’aujourd’hui remplacent les journaux intimes d’hier. À tout le moins, s’ils ne les remplacent pas, ils illustrent une forme actuelle, une nouvelle manière de véhiculer le message intime.

Dans un premier temps, les conférenciers feront le point sur la notion d’intimité et chercheront à démontrer comment a évolué cette notion d’un point de vue historique et sociologique. Ils se demanderont aussi ce que nous apprennent ces archives sur la société d’hier. Ils se pencheront ensuite sur les problèmes que pose leur consultation en matière de droit d’auteur et de protection de renseignements personnels.

Dans un deuxième temps, nous aborderons la question des blogues et des sites de réseautage social comme Facebook ou Twitter. Faut-il chercher à préserver la mémoire de ces journaux intimes modernes ? Si oui, à qui appartient-il de le faire ? Aux services d’archives ? Aux bibliothèques ? Aux individus eux-mêmes ? Doit-on, comme archivistes, se préoccuper de la sauvegarde des informations contenues dans ces plateformes Web qui représentent, bon gré mal gré, un nouveau moyen d’exprimer l’intimité des individus qui composent la société?

Ces questions, comme bien d’autres, les conférenciers du séminaire ont bien l’intention d’y répondre.

Bibliographie du séminaire 2011 [273,6 ko – 15 pages]

Programme du jour 1 – le 22 février 2011

Conférence d’ouverture :

Qu’est-ce que l’intimité? [68,9 ko – 13 pages]

Andrée Lévesque, professeure retraitée en histoire de l’Université McGill, co-fondatrice des Archives Passe-Mémoire

Exposé :

L’importance des archives de l’intimité pour l’histoire [772,2 ko – 11 pages]

L’importance des archives de l’intimité pour l’histoire (texte de la conférence) [52,7 ko – 12 pages]

Denis Longchamps, administrateur, Institut de recherche en art canadien Gail et Stephen A. Jarislowsky

Exposé :
Les archives intimes à l’épreuve du droit [261,2 ko – 19 pages]

Nathalie Gélinas, archiviste à Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Me Jean-Philippe Paré, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Table ronde :

Quelques exemples d’archives de l’intime

Les archives de l’homosexualité [109,4 ko – 5 pages] : Denis Lessard, artiste en arts visuels, traducteur et consultant en archivistique.

Les archives religieuses: Marc Lacasse, Coordonnateur du département des archives, Univers culturel de Saint-Sulpice

Les archives épistolaires: Julie Roy, Bibliothèque et archives Canada

Exposé :
Les nouvelles formes de l’intimité : blogues et réseaux sociaux

Daniel Ducharme, archiviste à Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Programme du jour 2 – le 23 février 2011

Exposé :
Réseaux sociaux. Problématique et enjeux sociaux [272,3 ko – 11 pages]

Christine Dufour, professeur adjointe à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal

Exposé :
Préservation des blogues : état de la question [1,3 Mo – 39 pages]

Aïda Chebbi, doctorante à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal

Exposé :
À qui appartient la responsabilité de conserver les blogues : bibliothécaires, archivistes ou particuliers? [178,1 ko – 16 pages]

Daniel Zeller, archiviste principal, Chancellerie, Hôpitaux universitaires de Genève

Exposé:
Utilité du web 2.0 pour les archivistes : l’exemple du Musée McCord [1,7 Mo – 29 pages]

Sophie Roy, École de Bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal

Conférence de clôture :

Daniel Zeller, archiviste principal, Chancellerie, Hôpitaux universitaires de Genève

2010

L’acquisition et le traitement des archives privées numériques : une pratique à définir

Les 23 et 24 février 2010 à l’Université Concordia

Le séminaire 2009 du GARM – La préservation à long terme des archives numériques : un défi à notre portée – a rencontré un franc succès avec plus de soixante-dix participants. Si la préservation des documents numériques constitue toujours un défi malgré certaines avancées, qu’en est-il de l’acquisition et du traitement des documents numériques qui se font de plus en plus nombreux dans les fonds d’archives de nos institutions? Ici, ce n’est pas de défi qu’il convient de parler, mais plutôt de pratique puisque les services d’archives sont confrontés à cette réalité qu’on ne peut plus contourner. Quelle est-elle, cette pratique? Comment acquiert-on ces documents ? Et comment les traite-t-on en vue d’en faciliter la diffusion dans nos services ? Voilà des questions auxquelles on tentera de trouver réponse à ce séminaire.

Le séminaire 2010 du GARM se situe dans le prolongement de celui de 2009. S’il laissera de côté les problèmes bien réels que pose la conservation des documents numériques, il abordera de plain-pied les problèmes de leur acquisition et de leur traitement et ce, sous un angle éminemment pratique.

Bibliographie du séminaire 2010 [424,5 ko – 6 pages]

Programme du jour 1 – le 23 février 2010

Conférence d’ouverture :

L’acquisition et le traitement des archives privées numériques [67,4 ko – 13 pages]

Yvette Hackett, Bibliothèque et Archives Canada

Exposé :

Acquérir et traiter les archives numériques textuelles

Acquisition :

Le développement du dépôt numérique fiable à BAC [1,6 Mo – 18 pages]

Karine Burger, Bibliothèque et Archives Canada

En Quête des Métadonnées: transfert des documents électroniques du Secrétaire du Conseil du Trésor à BAC [44,2 ko – 10 pages]

Brian Beaven, Bibliothèque et Archives Canada

Traitement :

Le traitement des archives numériques du fonds privé Jean-Pierre Perreault [156,6 ko – 15 pages]

Johanne Mont-Redon, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Exposé :

Acquérir et traiter les archives numériques photographiques et cartographiques

Photographies : Janice Rosen, Congrès juif canadien

Les archives photographiques [5,7 Mo – 30 pages]

Texte de la présentation de Janice Rosen [40,5 ko – 10 pages]

Cartes et plans : Étienne Govare, Géomatique, Hydro-Québec

Exposé :

Acquérir et traiter les archives numériques sonores

Myke Roy, Faculté de musique, Université de Montréal

Denis Frenette, Radio-Canada :

Acquérir et traiter les archives numériques sonores [2,9 Mo – 21 pages]

Supports optiques – Emploi et technologie [952,9 ko – 18 pages]

Programme du jour 2 – le 24 février 2010

Exposé :

Acquérir et traiter les archives privées numériques des politiciens

Johanne Noël, Bibliothèque et Archives Canada

Acquisition et traitement des archives privées numériques des politiciens [137,8 ko – 24 pages]

Exposé :

Acquisition et traitement des archives numériques : mesures transitoires et meilleures pratiques

Carole Saulnier, Division des archives de l’Université Laval

Mesures transitoires à l’Université Laval : de l’actif aux archives permanentes [1,1 Mo – 23 pages]

Exposé :

La numérisation sérielle [2,7 Mo – 61 pages]

Taik Bourhis, Service de la gestion de documents et des archives, Université de Montréal

Conférence de clôture

Michel Lévesque, Service de la gestion intégrée des documents, Directeur général des élections du Québec

Évaluation des archives privées : Introspection et proaction [116,9 ko – 58 pages]

2009

La préservation à long terme des archives numériques : un défi à notre portée.

Les 24 et 25 février 2009 à l’Université Concordia

L’activité de deux jours portait sur la problématique entourant la préservation des archives numériques et était présentée en collaboration avec l’Association des archivistes du Québec (AAQ) et avec l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise de Bibliothèque et Archives Canada via le Programme national de développement des archives (PNDA).

En complément à ces journées de formation, le GARM, en accord avec les conférenciers, rend disponible les présentations Power Point présentées pendant le séminaire.

Programme du jour 1 – le 24 février 2009

Conférence d’ouverture : Yvette Hackett, archiviste de projet, Bibliothèque et Archives Canada et Jean-François Blanchette, professeur, Department of Information Studies, University of California, Los Angeles (UCLA)

Enjeux de la préservation des archives numériques [243,3 ko – 18 pages pages]

Exposé : André Gareau, directeur adjoint, Service des archives et de gestion de documents, Université du Québec à Montréal

Stratégie de préservation des archives numériques [117,6 ko – 35 pages]

Exposé : Patrick Beaulieu, archiviste conseil, Irosoft

Métadonnées et préservation des archives numériques [849,3 ko – 20 pages]

Exposé : Yvette Hackett, archiviste de projet, Bibliothèque et Archives Canada

Acquisition et traitement des archives numériques [22,5 ko – 10 pages]

Programme du jour 2 – le 25 février 2009

Exposé : Jean-François Blanchette, professeur, Department of Information Studies, University of California, Los Angeles (UCLA)

Attributs et certification d’un dépôt numérique fiable (Trusted Digital Repository) [265,1 ko – 25 pages]

Étude de cas :

1) Robert Nahuet, archiviste, Bureau numérique, Bibliothèque et Archives Canada ;

Initiatives en préservation des archives numériques [799 ko – 27 pages]

2) Christian Bolduc, archiviste, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Table ronde: Initiatives en préservation des archives numériques

Janice Rosen, Congrès juif canadien / Comité des charités ;
Stéphanie Poisson, Musée McCord ;
Jacinthe Chicoine, Hydro-Québec ;
Robert Désaulniers, Centre canadien d’architecture.

Conférence de clôture : Perspectives d’avenir : agir ou réagir?

Normand Charbonneau, directeur du Centre de Montréal et des archives privées, civiles et judiciaires, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

2008

Le défi des archives audiovisuelles

Les 10 et 11 avril 2008 à l’Université Concordia

Le séminaire visait les objectifs suivants :

  • Favoriser une réflexion sur l’attitude et les approches des archivistes en regard de la gestion des documents audiovisuels
  • Fournir aux archivistes des outils et des conseils pratiques pour les aider à mieux gérer leurs documents audiovisuels
  • Informer les archivistes sur les différents supports audiovisuels anciens et nouveaux
  • Proposer des approches à la préservation à long terme et à l’accessibilité

Jeudi 10 avril

Archives audiovisuelles : En quoi sont-elles différentes? En quoi sont-elles semblables? Theresa Rowat (Université McGill) et Nancy Marrelli (Université Concordia)

Acquisitions
Vincent Ouellette (Université Concordia)

Accès
Martin Lavoie (Bibliothèque et Archives nationales du Québec – BAnQ)

Préservation et changement de support
Gilles St-Laurent et à déterminer (Bibliothèque et Archives Canada – BAC)

InterPARES
James M. Turner (Université de Montréal)

Vendredi 11 avril

Changement de support et préservation
Jean-Pierre Lachapelle (Radio-Canada)

Étude de cas en groupes

Table ronde: Documents audiovisuels dans la communauté des arts de la scène
Phillip Szporer, chercheur dans le domaine de la danse

Conférence de clôture : Une vision de l’avenir
Lilly Koltun (Bibliothèque et Archives Canada)

2006

L’archivistique au Québec: horizon 2015

Le 20 novembre 2006 au Centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

En novembre 2006, Le GARM, en collaboration avec l’Association des archivistes du Québec et d’autres regroupements d’archivistes, tenait son 20e séminaire qui portait sur l’avenir de l’archivistique au Québec. L’année précédente, le séminaire avait laissé sa place au colloque sur la Déclaration québécoise des archives.

Programme du séminaire 2006 [75,1 ko – pages]

Actes du seminaire 2006 – L’archivistique au Québec : horizon 2015 [8,5 Mo – pages]

2004

La gestion des archives : les défis du quotidien

Les 18 et 19 novembre 2004 à l’Université Concordia

Programme du séminaire [1,3 Mo – 3 pages]

Le séminaire vise les quatre objectifs suivants :

  • S’adresser à tous les archivistes, pas aux seuls gestionnaires de services d’archives
  • Répondre aux attentes de tous les services d’archives, peu importe le nombre d’archivistes qu’on y trouve
  • Constituer une réflexion sur l’approche et l’attitude des archivistes en regard de la gestion de leurs services d’archives et de leurs activités
  • Favoriser l’intégration de la gestion dans l’ensemble des activités des archivistes

Jeudi 18 novembre

Conférence d’ouverture
David Levine, administrateur

Les aspects psychologiques de la gestion
Angelo Soares, professeur au Département organisation et ressources humaines de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal

Expériences de gestion dans d’autres disciplines
«Le pouvoir de nos avoirs», Sœur Esther Champagne, Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal, et porte-parole du Regroupement pour la responsabilité sociale des entreprises.
Alexander Reford, directeur, Jardins de Métis

Vendredi, 19 novembre

Évaluation et gestion de services d’archives
Joanne Pelletier, Université McGill
Lucie Pagé, Centre de recherche en civilisation canadienne-française

Gestion administrative d’un service d’archives
François Boulet, site internet, Radio-Canada

Conférence de clôture
«La gestion…mais de quoi parle-t-on au juste?»
Bernard Chassé, HEC Montréal

2003

Les archivistes et les archives à l’ère du patrimoine culturel. Comment se faire connaître?

Les 27 et 28 novembre 2003 à l’Université Concordia

Le séminaire vise les quatre objectifs suivants :

  • Déterminer la place qu’occupent les archives dans la société québécoise
  • Connaître des expériences de marketing pour d’autres institutions culturelles
  • Connaître des expériences de marketing pour les archives
  • Se familiariser avec les principes et les techniques de marketing dans le domaine culturel

Jeudi 27 novembre 2003

La place des archives dans le patrimoine culturel
Jacques Dufresne, philosophe

Journalisme et archives
Jean-François Nadeau, adjoint au directeur, secteur culturel, journal Le Devoir

Expériences de diffusion d’autres disciplines
Yves Paris, chef de division de la programmation, Biodôme de Montréal Claude Guérin, directeur de l’éducation et de la documentation, Musée d’art contemporain de Montréal Lam-Thu Nguyen, responsable Marketing et Commandites, Festival international nouveau cinéma nouveaux Médias Montréal

Vendredi 28 novembre 2003

Expériences de grands services d’archives et d’institutions culturelles
Gilles Lesage, Société historique de St-Boniface

Comment « vendre » les archives au grand public et au public spécialisé?
François Colbert, professeur titulaire de marketing, titulaire de la Chaire de gestion des arts, HEC Montréal

2002

« Montre-moi tes archives! : Archives et expositions virtuelles » (en collaboration avec l’Association des archivistes du Québec)

Les 12 et 13 novembre 2002 à l’Université Concordia

Le séminaire vise les cinq objectifs suivants :

  • Réfléchir au rôle et à la portée des expositions virtuelles d’archives
  • Faire l’apprentissage du processus de conception et de réalisation d’une exposition virtuelle
  • S’initier à la numérisation des archives
  • Aborder les aspects financiers des expositions virtuelles
  • S’exercer concrètement à la conception et à la réalisation d’une exposition virtuelle

Mardi 12 novembre 2002

Exposition virtuelle d’archives pour le grand public via Internet Serge Bouchard, anthropologue

La mise en exposition : des logiques de production de sens Raymond Montpetit, UQÀM

Conception et réalisation d’une exposition virtuelle Katie Tarie, conceptrice et réalisatrice d’expositions muséales et virtuelles

Mercredi 13 novembre 2002

Exercice d’élaboration d’une exposition virtuelle Benoît Dubuc, Cie Espace Courbe, Montréal

Budgétisation et financement des expositions virtuelles Nicole Vallières, Musée McCord

2001

L’Évaluation monétaire des archives (en collaboration avec l’Association des archivistes du Québec)

Le 9 novembre 2001 au Diocèse anglican de Montréal

Les archivistes ont l’habitude de recourir à des évaluateurs experts pour évaluer les fonds ou les collections d’archives de valeur importante. Cependant, il arrive que des dons d’une valeur de moins de 1,000$ soient offerts aux centres d’archives et que ceux-ci désirent procéder eux-mêmes à l’évaluation monétaire.

Si les archivistes ont développé une expertise quant à la valeur archivistique des documents, il en est tout autrement en ce qui concerne la détermination de la valeur monétaire des archives. Dans ce dernier cas, ils se sentent souvent démunis lorsque vient le temps de fixer « la juste valeur marchande » des documents qui leur sont offerts.

Une réponse à Séminaires

  1. Ping : Penzu, l’intimité archivable… | DANIEL DUCHARME, archiviste

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s